Politique

Le départ et le licenciement de certains personnels de l’UMP marquent les résultats de l’affaireBygmalion.

Depuis mardi après-midi, quinze personnes en moyenne décident de quitter l’organisme politique. Trois membres importants de l’UMP sont directement licenciés à savoir Éric Césari, Fabienne Liadzé et Pierre Chassat. Ils sont les premiers responsables de la signature de factures frauduleuses Rappelons que ces trois personnes ont été suspendues de leur poste après le départ de Jean-François Copé.

Jérôme Lavrilleux se retrouve lui aussi à la porte. Plus malin, cet ancien directeur de cabinet de Jean-François Copé adresse le 13 juin une lettre au futur SG de l’UMP. Dans ce courrier, il fait part de sa décision de quitter son poste au sein de l’UMP.

Après l’audit de l’UMP, quelques personnes importantes pour l’UMP sont interwievées. Alain Juppé, ancien premier ministre, déclare qu’il ne se portera pas candidat pour le poste de président de l’UMP contrairement à Laurent Wauquiez.