Politique

en direct – resultat election 2012 : le president de France est Francois Hollande (51.63 %) – la gauche est donc triomphante !

Resultats en direct elections 2012 en France à 20h00 : le gagnant du 2e tour est Francois Hollande (PS) avec 51.63 % , c’est le nouveau président français !

François HOLLANDE = 51.63 %

Nicolas SARKOZY = 48.37 %

Environ 45 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour cette 9e élection présidentielle en France.

Selon le ministère français de l’Intérieur, le taux de participation atteindrait 71,96% de participation à 17H00. Il était de 75,11 en 2007.

A 12h00, au second tour de l’élection présidentielle, le taux de participation s’élève à 30,66 %.

Au second tour de l’élection présidentielle de 2007, ce taux s’élevait à 34,11 % à la même heure.

Légalement fixée à 20 heures – heure de fermeture des derniers bureaux de vote français -, la diffusion de tout résultat ou estimation prématurée, considérée comme une entorse à la sincérité du vote, est passible d’une amende de 75 000 euros.

Merci à la communauté web de respecter cette règle.

Politique

EELV : Eva Joly à Grenoble à la Halle Clémenceau

Plus de 2 500 écologistes se sont réunis, jeudi 12 avril, à Grenoble à la Halle Clémenceau pour soutenir Eva Joly, candidate à la présidentielle.

La nouvelle frontière de la république, c’est l’écologie : le droit pour tous d’avoir un environnement sain, c’est-à-dire la liberté, l’égalité et la fraternité dans une planète préservée.

Je me bats donc pour une république écologique : une république ou l’intérêt général compte davantage que les profits privés, une république où les droits des générations futures sont défendus avec vigueur, une république où la responsabilité est érigée en principe moteur de l’action publique. Je veux donc inscrire le droit à un environnement sain et protégé, dans la constitution de notre république. Je défends également, vous le savez une république exemplaire. En le faisant, c’est la France elle-même que je défends. L’impunité des puissants n’est pas seulement une injustice, elle est un défi jeté au visage du pays tout entier, une trahison de notre histoire et de nos valeurs. L’impunité, c’est le retour en arrière, vers un ordre de castes et de privilèges que la révolution française est censée avoir aboli. Au fond, de ce point de vue, le sarkozysme n’a pas été seulement une régression : c’est bien une véritable contre-révolution qui s’est déroulée sous nos yeux pendant cinq années. Notre pays doit retrouver l’esprit des Lumières.

source article : http://evajoly2012.fr

Politique

Eva Joly à Toulouse : Les langues et les cultures régionales ont un avenir

Samedi 31 mars, Eva Joly participera à la marche « Nos langues, nos cultures, nos droits, une loi ! » à Toulouse.

« La crainte des dirigeants français devant les langues et cultures régionales est révélatrice du centralisme excessif de notre pays. Ce tabou, je veux le faire sauter : les langues et les cultures régionales ont un avenir en France !

Le bilinguisme, comme la binationalité, est une richesse pour notre pays. La France doit ratifier la charte européenne des langues régionales. Les régions doivent pouvoir choisir une langue régionale comme co-officielle avec le français, et disposer d’une plus grand autonomie si elles le souhaitent. Voilà à quoi ressemble aussi la VIe République que j’appelle de mes voeux.

C’est ce qu’ont obtenu les peuples gallois, catalans, basques, les Länder allemands et c’est ce qui est en train de devenir la norme en Europe. »

Pendant qu’Eva Joly sera à Toulouse, sa porte-parole, Dominique Voynet, et le sénateur EELV Ronan Dantec la représenteront à la manifestation de Quimper.

source article : http://evajoly2012.fr

Politique

EELV : Le Tibet, un combat profondément écologiste

Le 10 mars, ce n’est pas seulement l’anniversaire du soulèvement du peuple de Lhassa en 1959, la capitale tibétaine, contre l’invasion de leur pays par l’Armée chinoise du dictateur Mao Zedong, c’est malheureusement le témoin de la patience du peuple tibétain face à 53 ans d’asservissement et de souffrances. 53 ans d’un génocide qui aura vu mourir plus d’un million de Tibétains (sur une population de 5 millions) par suite de massacres, tortures, famines, déportations… 53 ans d’exil pour le Dalaï-lama Lama et plus de cent vingt mille Tibétains. 53 ans d’exploitation et destruction d’un pays grand comme 7 fois la France, de sa flore, de sa faune, de ses forêts, de ses glaciers, de son sous-sol…

Mais le 10 mars est également le moment de commémorer les émeutes de 2008, qui ont montré que le peuple toujours asservi ne se résigne pas. Malheureusement, il préfère aussi se suicider, puisque ce sont 26 personnes qui ont, à l’heure actuelle, choisi de s’immoler en moins de deux ans. Ce chiffre n’entraîne pour l’instant qu’une répression accrue de l’oppresseur, pris de panique. Le parcage, façon « ghetto de Varsovie » de 200 000 Tibétains dans Lhassa, face à 1,2 million de colons, ne laisse pas de nous inquiéter sur l’issue finale.

lire la suite sur : http://evajoly2012.fr/2012/03/10/le-tibet-un-combat-profondement-ecologiste/

Politique

5 points du projet présidentiel d’Eva Joly sur la santé :

– 1 % du budget de la santé sera dédié à la politique de prévention et un Institut national de recherche en santé environnementale sera créé.

– le seuil légal d’exposition aux pollutions électromagnétiques sera réduit et des plans d’actions locaux mis en place pour lutter contre la pollution de l’air.

– la logique de fixation des prix des médicaments et de mise sur le marché repose moins sur l’intérêt thérapeutique que sur l’intérêt économique des laboratoires. C’est par la sortie de la confusion entre l’expertise technique et les intérêts industriels du médicament par la transparence, que la France diminuera sa surconsommation de médicaments et fera baisser les prix.

– pour assurer l’accès aux soins de premiers recours sur l’ensemble du territoire, des “maisons de la santé et de l’autonomie” seront créées, regroupant médecins et professions de soins, et comportant un service d’éducation pour la santé et la santé environnementale.

– a l’inverse d’une politique de santé mentale qui assimile psychiatrie et répression, la prévention non stigmatisante sera développée, comme les alternatives à l’hospitalisation et la politique de secteur. La loi du 5 juillet 2011, qui instaure des soins sans consentement à domicile, sera abrogée.

“C’est en visitant une exploitation viticole, en Alsace que j’ai rencontré Patrick. Il a été exposé il y a quelques années à une forte dose de pesticides. Outre les soucis de santé qui ont suivis, il a déclenché, à 35 ans à peine, un Parkinson. Patrick est un battant : depuis, il est passé en bio et met son savoir-faire au profit des autres agriculteurs. Il m’a définitivement convaincue que la prévention est l’avenir de notre santé” indique Eva Joly.

EconomiePolitique

Eva Joly propose un Grenelle de la Consommation

Eva Joly, candidate écologiste à l’élection présidentielle, a « souhaité réconcilier par cette action les agriculteurs et les consommateurs et montrer l’absurdité d’un système où les paysans ne vivent plus de leur métier quand les consommateurs payent des prix indécents pour s’alimenter. La répartition des coûts de production de notre alimentation, la marge réalisée par les distributeurs, le gaspillage des productions non consommées ne sont pas des fatalités. Il existe des solutions, notamment avec le développement de circuits courts et une transparence accrue des prix de l’agriculture.

C’est pourquoi je propose un Grenelle de la Consommation associant producteurs, diffuseurs, associations de consommateurs et associations environnementales pour faire des économies par l’écologie et promouvoir une alimentation saine, de saison et de proximité, en un mot une alimentation durable pour tous les Français. »

source article : http://evajoly2012.fr

EconomiePolitique

EELV : Le projet présidentiel d’Eva Joly

Eva Joly : “Engagée au service du bien commun depuis des années, dans la lutte contre la corruption et les paradis fiscaux, indignée par les injustices et les inégalités sociales, je suis entrée en politique, il y a trois ans, avec Europe Ecologie.”

Elle veut lutter contre la corruption, s’attaquer aux paradis fiscaux :

1 Pour en finir avec le secret bancaire et l’évasion fiscale, toutes les institutions financières qui opèrent en France et qui ouvrent un compte à une Française ou un Français, n’importe où dans le monde, devront en informer l’administration fiscale. Une disposition semblable a été votée aux États-Unis, qui s’appliquera dès 2013 aux citoyennes et citoyens américains.

2 Seules les banques qui n’opèrent plus dans les paradis fiscaux garderont leur licence bancaire. Cette licence, octroyée par l’Etat, donne le droit de vendre des services bancaires.

3 La France pèsera de tout son poids pour l’instauration d’une vraie taxe sur les transactions financières au sein de l’Union européenne, en commençant par la zone euro.

4 Les banques disposent d’une garantie de l’Etat pour les dépôts des épargnantEs allant jusqu’à 100 000 euros par personne. La garantie publique sera réservée aux banques n’exerçant pas d’activités spéculatives sur les marchés financiers, de sorte que les contribuables ne soient plus les assureurs des activités financières à haut risque.

5 Pour remettre la finance au service de l’économie réelle, un pôle d’investissement public sera constitué autour de la Caisse des Dépôts et Consignations et d’OSEO. Il financera les projets de transition écologique, en particulier ceux des petites entreprises et de l’économie sociale et solidaire, grâce au déploiement d’un livret Vert.

plus d’infos sur : http://evajoly2012.fr/files/2012/02/projet-evajoly-final1.pdf

Politique

Agenda Eva Joly du 17 au 22 février 2012

Du 17 février au 18 février 2012 Déplacement d’Eva Joly en Grèce Athènes, Grèce

lundi 20 Février 20:50 – Invitée de « Paroles de Candidat » sur TF1

mardi 21 Février Déplacement autour du programme pour la jeunesse, aux côtés de Karima Delli, eurodéputée EELV Seine-Saint-Denis

mardi 21 Février Les associations Oxygène et Tikli invitent Eva Joly à rencontrer la communauté universitaire de Paris 8 Université Paris 8

mercredi 22 Février Rencontre avec Philippe Louis, président de la CFTC

Politique

EELV : La justice perd l’un de ses plus grands juges

La justice espagnole a mis un terme hier à la carrière juridique de Balthasar Garzon, l’un des plus grands combattants du terrorisme, de la corruption ou des crimes des dictateurs dans le monde.

Eva Joly, candidate écologiste à l’élection présidentielle, déclare : « Je connais le juge Garzon. Il avait répondu à l’Appel de Paris de 2003 que j’avais lancé contre la corruption dans le monde. J’apporte tout mon soutien au juge qui fait aujourd’hui les frais d’une décision politique. Accablé dans trois dossiers, ces instructions ne sont pas anodines pour quelqu’un qui a collectionné les ennemis en ayant courageusement accompli son travail tout au long de sa carrière.

Homme de droit, de devoirs et de principes, le juge Garzon est sanctionné d’un préjudice irréparable. Acculé par des associations d’extrême droite quand il cherche à étudier le passé franquiste de l’Espagne, acculé par un Tribunal suprême de Madrid qui porte atteinte à l’indépendance des juges quand il enquête sur des affaires de corruption, c’est tout le monde de la Justice qui se trouve ébranlé.

Aujourd’hui comme hier, je reste son amie. En qualité de candidate à l’élection présidentielle française, je tiens à donner tout mon appui à celui qui, je l’espère sincèrement pour le bien de tous, sera disculpé par le Tribunal constitutionnel espagnol ou la Cour européenne des droits de l’homme. »

source article : http://evajoly2012.fr

Politique

Eva Joly visite le quartier du Mirail

Eva Joly était en déplacement au quartier du Mirail, en banlieue toulousaine. Les quartiers populaires, grands oubliés de 2012, ont disparu des radars politiques après le grand bluff du Plan Marshall pour les banlieues annoncés par Sarkozy. Désormais l’ascenseur social n’est plus en panne, il est en chute libre. Eva Joly s’est exprimée sur le sujet :

« Je connais l’énergie des quartiers populaires. Et je ne supporte plus le gâchis qui en est fait. Je ne supporte plus de voir les ambitions découragées par les parois de verre qui entourent la jeunesse des quartiers. Je ne supporte plus de voir le dévouement des acteurs de terrain dilapidé par l’abandon de l’État.

Pour un retour effectif de la République sur ces territoires et un accès égal à ses services publics, je souhaite créer un ‘bouclier service public’. Je pense notamment au droit à l’accès à la formation pour les jeunes, un tremplin vers l’emploi. Mon objectif est qu’il n’y ait plus aucun jeune sans solution d’avenir, sans projet professionnel.

Ma conviction est qu’il faut remettre les habitants au coeur de la politique de la ville. Ils doivent pouvoir décider des politiques publiques qu’ils jugent les meilleures pour eux-mêmes. Cela commence par exemple par un droit d’objection dans les operations de démolition pilotées par l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine. »

source article : http://evajoly2012.fr