Politique

Les cas de violences policières à l’encontre des Afro-américains se font entendre en masse ces derniers temps. Des enfants aux adultes, ils restent victimes d’injustice et de violence lors des interpellations des policiers dans différentes parties de l’Amérique. Les manifestations se font de plus en plus nombreuses pour dénoncer tous ces abus.  

Un grand Jury a été mis en place à New York pour prendre une décision concernant le policier blanc qui a abattu un homme, noir, du nom d’Akai Gurley dans une cage d’escalier localisée dans un logement social de Brooklyn. Un coup de feu accidentel selon les propos du chef, mais qui a cependant coûté la vie à ce jeune père de famille de 28 ans.

Des manifestations ont ainsi été organisées pour dénoncer ces bavures, synonymes de racisme à l’encontre des minorités. En dépit du grand jury, la colère des manifestants reste la même, car de nombreux autres «  policiers blancs » ont été acquittés après leurs actes. Après un hommage à la dernière victime qui s’est tenu vendredi,  une manifestation s’en est suivie dans la ville de New York. Pour la Californie, la deuxième nuit de manifestation a été plutôt violente, car ponctuée par des pillages de commerce et des actes de vandalisme sur des voitures.