Coup de coeur

De son vrai nom Ann Mansfield Sullivan, elle est née le 14 avril 1866 et décédée le 20 octobre 1936. Elle avait enseigné à Helen Keller, une jeune fille sourde, muette et aveugle à lire, à écrire et à parler.

Ann Sullivan avait vécu sous le traumatisme des souvenirs de l’émigration de ses parents, John et Alice Sullivan pendant la grande famine irlandaise entre 1845 et 1649. À leur arrivée aux États-Unis, les Sullivan ont rejoint la colonie irlandaise de Feedin Hills dans le Massachusetts, où les conditions de vie étaient très rudes. Alice Sullivan n’est pas arrivée à élever ses trois enfants : May, Anne et Jimmie. À sa mort, sa famille s’est dispersée malgré les efforts du père pour garder la cohésion familiale. May a été prise en charge par des parents adoptifs, alors que Anne qui avait des problèmes de vues et son frère Jimmie victime de la coxalgie ont été envoyés à l’hospice de Tewksbury. Jimmie est décédé quatre mois après son admission en 1876.

Anne a obtenu son diplôme de l’école pour aveugle Perkins à l’âge de 20 ans, en 1886. Le directeur de l’institut Michael Anagnos lui avait suggéré de devenir le professeur d’Helen Keller, une enfant sourde et aveugle. Anne s’est rendue dans la maison des Keller dans la ville de Tuscumbia le 3 mars 1887. Elle était plus qu’un professeur pour Helen Keller, elle était son amie et sa source d’inspiration.

Coup de coeur

Écrivaine américaine, Helen Keller est née en 1880 dans un village d’Alabama. Elle est devenue sourde et aveugle après une maladie juvénile à l’âge de 18 ans. Il lui a fallu 5 ans pour s’adapter à sa nouvelle vie.

Cependant, elle a réussi a communiquer avec sa famille avec différents gestes. Le soutien de sa famille l’a aidé à se surpasser d’après les thérapeutes. Sa mère l’a accompagné dans toutes ses consultations dans les centres spécialisés afin de s’adapter à son handicap. Elle a ainsi fait la rencontre d’Anne Sullivan, une malvoyante de 20 ans qui l’a aidé a traversé son handicap, mais surtout l’apprendre la communication par les langages de signes.

Grâce à Anne, elle a su parfaire son éducation. Elle a même obtenu différents diplômes dans plusieurs écoles prestigieuses. Elle a même obtenu l’aide d’un de ses admirateurs, Mark Twain, à payer ses études universitaires. Elle est donc la première personne sourde-muette-aveugle diplômée en art. Helen a écrit beaucoup d’essais politiques et quelques romans. Elle était surtout connue par ses articles polémiques. Certains de ses écrits ont été  adaptés au cinéma à partir de 1919.