Coup de gueule

Afin de sensibiliser le grand public aux problèmes d’inégalités que pose l’accès à l’eau, l’ONU et l’agence Saatchi & Saatchi ont eu l’idée de mettre en place une campagne mondiale baptisée Farmageddon.

De grandes inégalités existent concernant la répartition de l’eau sur notre planète pourtant Bleue. Alors que certains pays, grâce à leurs immenses réserves, dépensent sans compter, d’autres continents n’ont pas assez d’eau pour le secteur de l’agriculture.

C’est ainsi que l’ONU et l’agence de publicité Saatchi & Saatchi ont eu l’idée de lancer une véritable sécheresse sur les fermes virtuelles du jeu vidéo en ligne Farmerama. Les 45 millions de joueurs qui cultivent virtuellement ont ainsi eu la mauvaise surprise de retrouver leurs terrains complètement desséchés, le 22 mars dernier, heureusement pour une durée limitée.

L’opération a ainsi permis aux fermiers en herbe d’en savoir un peu plus sur ces phénomènes de sécheresse liées à la répartition mondiale de l’eau. Il a également était proposé aux gamers de faire un don afin d’aider un véritable fermier en difficulté.

Grâce aux nombreux partages sur les réseaux sociaux notamment, les retombées média de cette opération originale sont évaluées à quelques 700.000 euros.