Politique

Coupant l’herbe sous le pied de biens de candidats à gauche, Jean-Luc Mélenchon a annoncé qu’il se présentait pour les Présidentielles de 2017. Sans parti ni primaire.

Figure de la gauche de la gauche encore fidèle à ses convictions et ses combats sociaux et politiques, Jean-Luc Mélenchon a l’habitude de surprendre tout le monde notamment par sa combativité et son talent d’orateur hors pair. Sa déclaration de candidature aux prochaines Présidentielles reste dans la lignée de ses habitudes puisque il part seul ou presque au combat, c’est-à-dire sans le Parti de Gauche dont il est l’un des cofondateurs. Mélenchon laissait entendre depuis quelques temps qu’il voulait passait outre les primaires à gauche, que cela soit dans son parti comme dans l’optique d’une primaire élargie du PS. C’est chose faite à présent. Son porte-parole ayant même indiqué que sa candidature n’avait été “ni discutée ni décidée” avec le PCF. Un de ses proches collaborateurs avance même que «L’appel à la primaire a accéléré son calendrier. Il était dans l’obligation de clarifier sa position pour mettre fin aux spéculations et au chantage du Parti Socialiste qui le prenait en otage pour ne pas répondre à la question de la primaire. Aujourd’hui, les choses sont claires.»

La France insoumise

Le slogan de campagne est clair : la France insoumise. Il témoigne de toute la hargne du candidat, cette hargne qui lui vaut le respect et le soutien d’une large proportion du peuple de gauche. Preuve s’il en fallait que Mélenchon est indépendant, il déclarait à propos de sa candidature « Moi, je propose ma candidature. C’est le peuple qui va en disposer. Je ne demande la permission à personne. Je le fais hors cadre de partis, je suis ouvert à tout le monde, les organisations, les réseaux, mais les citoyens d’abord ». Un appel au peuple qui se veut plus précis lorsqu’il déclare :  «Je lance un mouvement citoyen pour nous permettre d’agir collectivement, sans affiliation obligée à un parti politique. Nous devons commencer maintenant : il y a tant de travail à faire.»

Reste que sans parti derrière lui, Mélenchon va devoir ferrailler pour d’une part réunir un budget de campagne et d’autre part réunir les 500 signatures minimum lui permettant de valider sa candidature.

Politique

Jean-Luc Mélenchon : lettre au Premier Ministre

Monsieur le Premier Ministre, Cher camarade,

L’élection de François Hollande et votre nomination ouvrent une possibilité pour qu’enfin les exigences de notre peuple soient entendues. Composante décisive de la victoire, les nôtres veulent recueillir les fruits du changement.

Je sais que tout ne se fait pas en un jour. Pour l’immédiat cependant je veux attirer votre attention sur la situation intolérable d’une vingtaine d’entreprises emblématiques et de leurs salariés.

Certaines décisions peuvent immédiatement être prises par simple décret ou par l’action du gouvernement pour résoudre ces situations d’urgence. Notamment pour faire appliquer les décisions de justice rendues en faveur des salariés. Agissez pour faire appliquer les jugements qui ont donné raison aux ouvrières de Sodimédical et ordonné le versement de leurs salaires non payés depuis sept mois.

D’autres propositions nécessitent des modifications législatives. Je forme le vœu qu’elles soient soutenues dès cet été par le gouvernement lors de leur présentation à l’Assemblée nationale par les députés du Front de Gauche.

lire la suite sur : http://www.jean-luc-melenchon.fr

Politique

en direct – resultat election 2012 : le president de France est Francois Hollande (51.63 %) – la gauche est donc triomphante !

Resultats en direct elections 2012 en France à 20h00 : le gagnant du 2e tour est Francois Hollande (PS) avec 51.63 % , c’est le nouveau président français !

François HOLLANDE = 51.63 %

Nicolas SARKOZY = 48.37 %

Environ 45 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour cette 9e élection présidentielle en France.

Selon le ministère français de l’Intérieur, le taux de participation atteindrait 71,96% de participation à 17H00. Il était de 75,11 en 2007.

A 12h00, au second tour de l’élection présidentielle, le taux de participation s’élève à 30,66 %.

Au second tour de l’élection présidentielle de 2007, ce taux s’élevait à 34,11 % à la même heure.

Légalement fixée à 20 heures – heure de fermeture des derniers bureaux de vote français -, la diffusion de tout résultat ou estimation prématurée, considérée comme une entorse à la sincérité du vote, est passible d’une amende de 75 000 euros.

Merci à la communauté web de respecter cette règle.

Politique

Avec la poussée du Front de gauche, c’est toute la gauche qui progresse

La progression de Jean-Luc Mélenchon n’est pas une surprise. La dynamique électorale du Front de gauche s’est transformée en un mouvement populaire et citoyen d’une telle ampleur, avec une énergie et une force si remarquables, que les indicateurs traditionnels du suivi des campagnes électorales semblent dépassés. Comment fait-on pour mesurer un espoir en marche, un basculement vers quelque chose de totalement neuf pour la politique et pour la gauche ? Avec la poussée du Front de gauche c’est toute la gauche qui progresse et l’argument du vote utile est lui aussi à ranger dans l’armoire des souvenirs. Dès demain matin, la direction de campagne va fixer le cap et la feuille de route des prochains jours : poursuivre le travail de fond et le travail de rassemblement. Cette semaine à Vierzon, Limoges puis Jeudi 5 sur la place du Capitole à Toulouse, c’est un nouveau coup de tonnerre auquel nous allons assister, car désormais, quand le Front de gauche donne à voir sa force, la présidentielle 2012 devient celle du peuple. Un peuple qui entend dégager Sarkozy en assurant les conditions de la réussite d’une politique de changement à gauche.

source article : http://www.pcf.fr

Politique

PCF : 1100 parrainages déposés pour Jean-Luc Mélenchon : déclaration de Pierre Laurent

“Au moment où nous entrons dans le dernier mois de campagne, le Front de gauche est la force qui monte. C’est le résultat d’une campagne qui, depuis des mois, pose les vraies questions, met en débat des solutions claires et porte pour un nombre, chaque jour plus grand, d’électrices et d’électeurs, de jeunes, de salariés, les espoirs de victoire du peuple de gauche. Le dépôt ce matin au Conseil Constitutionnel de près de 1 100 parrainages pour Jean Luc Mélenchon est une nouvelle étape remarquable de cet élan. Je me félicite que plus de 850 élus communistes et républicains aient répondu à cet appel.

Leur engagement aux côtés d’élus venus de tous les forces du Front de gauche et au-delà de toutes les familles de la gauche, est un facteur essentiel d’élargissement de la campagne engagée. Par son soutien et son encouragement à une gauche de combat, cette expression démocratique de la part d’élu(e)s de la République participe pleinement de la dynamique de rassemblement, de conquête et de révolution citoyenne avec le Front de gauche. Ces signatures ne sont pas une simple formalité administrative.

Elles sont la reconnaissance d’une légitimité politique qui au-delà du candidat vise à soumettre au suffrage universel un projet pour la France. Le programme du Front de gauche est l’antidote au poison que sont, pour notre peuple et notre pays, les funestes projets promus par N. Sarkozy, la droite et le MEDEF tous synonymes de retour au moyen-âge social. Il est la garantie d’une opposition radicale et déterminée aux reculs de civilisation qui sont au cœur du projet politique du Front national et d’une partie de la droite en totale collusion avec ses idées haineuses et nauséabondes. Il est le meilleur atout, pour demain, d’une politique de gauche réussie et ambitieuse. L’engagement significatif d’élu(e)s locaux dans la dynamique qu’il suscite est incontestablement un acte politique important dans la campagne électorale.

Il s’ajoute aux fortes participations de la population dans les meetings et dans les rencontres citoyennes. Autant de signes encourageants que confirment les récents sondages. Dimanche 18 mars, nous donnerons un élan nouveau à la campagne avec la Marche pour la 6e République. J’appelle tous les militants, tous les élus, tous les citoyens déjà engagés à nos côtés à travailler sans relâche, à construire dans le pays une immense chaîne humaine qui fera surgir la levée en masse populaire, qui rendra incontournable le changement dans notre pays.”

source article : http://www.pcf.fr

Politique

Jean-Luc Mélenchon sera l’Invité du Grand rendez-vous sur I-Télé et Europe 1 ce dimanche 04 mars 2012 et aussi l’Invité de Parole de candidat sur TF1 le lundi 05 mars 2012.

Programme du Front de Gauche :

Partager les richesses et abolir l’insécurité sociale

Reprendre le pouvoir aux banques et aux marchés financiers

La planification écologique

Produire autrement

La république pour de vrai

Convoquer l’assemblée constituante de la VIème République

S’affranchir du traité de Lisbonne et construire une autre Europe

La France pour changer le cours de la mondialisation

L’émancipation humaine en tête

Plus d’infos sur le Front de gauche c’est ici : http://www.placeaupeuple2012.fr/

Sorti en septembre dernier et vendu à environ 300.000 exemplaires, le Programme du Front de gauche, L’Humain d’abord, est désormais disponible gratuitement en version numérique. N’hésitez pas à le consulter et/ou à le télécharger ici : http://www.placeaupeuple2012.fr/wp-content/uploads/humain_dabord.pdf

Politique

Les Justes De Gauche avec Jean-Luc Mélenchon

Les Justes De Gauche constituent un réseau des lycéens du Front De Gauche. Ils soutiennent Jean-Luc Mélenchon dans sa campagne présidentielle. Les membres du réseau se réunissent toutes les deux semaines. A chaque réunion, ils abordent un nouveau thème lié au programme du Front De Gauche, parlent de l’organisation du réseau et échangent leurs idées avec un tour de table.

Une fois par semaine, certains membres vont promouvoir le réseau à travers la distribution de tracts devant les lycées parisiens.

La prochaine réunion se tiendra le mardi 6 mars à 18h15 .

Elle aura lieu au siège du Parti De Gauche, 63 avenue de la République 75011. (métro Saint-Maur, ligne 3).

Le thème de cette réunion est : La précarité des jeunes.

Durée : environ 1 heure.

site : http://justesdegauche.wordpress.com/

Politique

Lundi 30 janvier, Jean-Luc Mélenchon présentera ses vœux à la communauté éducative.

Cette initiative prend un sens tout particulier à l’heure où le Président de la République a annoncé en grande pompe le 5 janvier dernier, lors de ses vœux au monde de l’éducation, vouloir achever son œuvre de démantèlement du service public national d’éducation. Nicolas Sarkozy a ainsi érigé en dogme l’autonomie des établissements qu’il entend décliner de la maternelle au lycée, comme il l’a déjà infligée à l’Université avec la LRU.

Au programme, concurrence à tous les niveaux, entre les établissements, les disciplines, les personnels et au final les élèves ! Le cadre national est lui attaqué pour mieux imposer une école à plusieurs vitesses. La voie professionnelle est elle aussi dans la ligne de mire. Après le sabordage du bac professionnel en 3 ans, le président candidat veut en effet imposer une dernière année en alternance qui signifierait à court terme la fin de l’enseignement professionnel sous statut scolaire. Les enseignants eux-mêmes sont agressés au travers des atteintes à leur statut qui est pourtant le garant du fait qu’ils puissent accomplir leurs missions dans le sens de l’intérêt général. L’heure est donc plus que jamais à la résistance, comme le prouve le monde de l’éducation qui défilera le lendemain 31 janvier pour dénoncer cette casse sans précédent de l’école publique.

Dans ce contexte, et alors que certains entretiennent savamment le flou sur leurs déclarations de peur de devoir préciser ce qu’ils enlèveront à Pierre pour habiller Paul, les vœux de Jean-Luc Mélenchon à la communauté éducative seront l’un des temps forts de la campagne présidentielle. Cette soirée sera l’occasion à la fois de poser un diagnostic mais surtout d’avancer des propositions pour l’école du XXIème siècle. Il est temps que l’école prenne toute sa place dans le processus de transformation sociale et écologique et participe des ruptures nécessaires pour changer la société en profondeur

C’est bien une révolution citoyenne que nous entendons initier aussi à l’école. Des enseignants aux parents, en passant par les personnels TOS, les CPE, les Copsy, les infirmièr-e-s, les personnels d’encadrement… tous les membres de la communauté éducative doivent en être les acteurs. C’est le sens des vœux larges et ouverts à toutes et tous que leur adressera Jean-Luc Mélenchon le 30 janvier prochain. C’est à cette mobilisation que nous sommes tous conviés lundi 30 janvier à 19h au théâtre Comedia à Paris et mardi dans la rue.

source article : http://www.placeaupeuple2012.fr

Politique

France 2 : Mélenchon a fait la preuve que le FdG est la garantie de la victoire

Ce soir, dans l’émission « Des paroles et des actes » sur France 2, Jean-Luc Mélenchon a fait la démonstration que le Front de gauche est un acteur incontournable des présidentielles et législatives. Jean-Luc Mélenchon, candidat commun du Front de gauche à l’élection présidentielle est le seul candidat qui propose aux millions de Français-e-s de rompre avec l’austérité ultralibérale, la soumission aux marchés financiers et l’injustice sociale.

Dans tout le pays, des milliers de militants, de voisins de quartier, de collègues de travail, d’étudiants, de militants associatifs, de jeunes salariés précaires ont regardé ensemble leur candidat lors d’écoutes collectives organisées dans des cafés, dans leurs foyers ou des locaux associatifs.

Ensemble, ils ont poursuivi le débat sur les propositions du Front de gauche : la hausse des salaires et la relance industrielle, la taxation des revenus du capital et une République sociale, citoyenne et démocratique.

Le programme, L’Humain d’abord diffusé à ce jour à 300 000 exemplaires, est l’affaire de tous les citoyens qui s’en sont emparé et s’en empareront. La campagne du Front de gauche est leur campagne et, ensemble, ils déterminent les priorités de la politique que la gauche devra mettre pour sortir le pays de la crise et raviver l’espoir en France. Ce soir, Jean-Luc Mélenchon a fait la preuve que le Front de gauche est la condition et la garantie de la victoire de la gauche en 2012.

source article : http://www.pcf.fr