ActualitésCoup de gueule

Depuis le 24 Juin dernier ; Ali Lmrabet avait décidé d’entamer une grève de la fin pour avoir ses papiers et lancer un journal satirique. Il a accepté d’arrêter son jeun à la demande de son comité de soutien et se retrouve aujourd’hui hospitalisé à Genève sous les directives d’un médecin qui avait jugé que son état nécessitait au plus vite une bonne prise en charge.

Rien n’est encore sur pour l’instant, personne ne sait si la grève de la faim qu’Ali Lmrabet a entamé aura son impact quant à ses revendications. La principale raison de cette action était d’obtenir des papiers, sa carte d’identité ayant été volés et son passeport expiré alors qu’ils étaient nécessaire pour la mise en place et le lancement d’un nouveau journal.

Rapellons qu’Ali Lmrabet est une grande figure du journalisme au Maroc. En effet, il a exercé son métier sans tenir compte des limites que lui imposaient les autorités. Cela lui a évidemment valu de nombreux harcèlements et même une peine d’interdiction de pratiquer pendant dix ans, une peine qui a été spécialement inventée pour lui, qui a pris fin en Avril dernier. Il souhaite ainsi aujourd’hui obtenir ses papiers et enfin pouvoir lancer son journal satirique.

 

Crédit Photo: Dani Sanchez

ActualitésCoup de gueule

Dans la journée de mercredi, un attentat a été perpétré au siège du journal satirique Charlie l’Hebdo en guise de vengeance du prophète dont une caricature a été publiée par le journal. 12 victimes à déplorer, des blessés par balle et les assassins toujours en fuite. Des manifestations se sont déroulées le jour même pour montrer le soutien envers les victimes du drame.

Le jour même de l’attentat alors que les assaillants n’ont toujours pas été retrouvés, des milliers de personnes ont décidé de se rassembler à Paris pour rendre hommage aux victimes de la tuerie au pistolet automatique qui s’est déroulé quelques heures auparavant. A 18h30, 5000 personnes ont commencé à se rassembler à Paris, vers 19 h 45, la place de la République est noire de monde avec quelques 35000 manifestants souhaitant témoigner leur sympathie ainsi que leur rage et leur indignation. La circulation aux alentours a été fermée pour éviter tout débordement et autres problèmes, rendant l’accès à la place très difficiles pour les nombreux autres manifestants qui tentaient se s’y rendre.

D’autres rassemblements ont été organisés dans la soirée de mercredi dans différentes autres localités telles que Strasbourg, Mulhouse et Colmar, toujours pour des hommages aux victimes et en guise de soutien pour leurs familles respectives.

Crédit photo: Charlie Hebdo