Coup de gueule

La route a été bloquée samedi 19 juillet dernier par les manifestions des conchyliculteurs. La mobilisation a complètement figé la circulation près du pont et au nord de la Rochelle.

Samedi matin à partir de 7h30 jusqu’en début d’après-midi, près de 200 ostréiculteurs et mytiliculteurs ont mis en place un barrage empêchant tout automobiliste de passer. La mobilisation a été organisé par les comités régional des conchyliculteurs et a pour objectif le lancement d’un alerte concernant la surmortalité des moules et des huitres ainsi que la diminution importante de leurs productions.

« Les pouvoirs publics et les élus assistent à la mort lente des écosystèmes dans l’indifférence générale » annonce Gérard Viaud, le président de la Comité. « Nous souhaitons sensibiliser les citoyens à l’écologie, à l’écosystème et à la biodiversité. Aujourd’hui, nos coquillages sont les sentinelles du milieu marin, demain les plages seront menacées et les baignades deviendront impossibles si nous ne faisons rien ». D’après les chiffres de la Direction Départementales des Territoires et de la Mer, près de 10 000 tonnes d’huîtres sont perdus chaque année, l’équivalence de 50 millions d’euros