Politique

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/Grandes110/0/0/6/9782021056600.gif

Nouveau livre : Paroles paroles , Formules de nos politiques – Frédéric Pommier

Après le succès de son premier livre sur les tics du langage quotidien (« C’est clair », « Voilà voilà », « incontournable »), Frédéric Pommier renouvelle le tir avec un ouvrage consacré cette fois au langage des hommes politique : des expressions les plus convenues aux plus détonnantes, des quiproquos maladroits aux erreurs les plus flagrantes, des formules devenues classiques aux bons mots percutants, le journaliste révèle avec brio les dessous du langage politique.Avec l’humour incisif qu’on lui connaît, il compose un répertoire cocasse et insolite des grandes phrases de nos hommes politiques, plus ou moins récentes, mais qui ont marqué les mémoires : un petit ouvrage drôle et efficace pour ne plus se laisser prendre aux pièges de la parole. Cet ouvrage reprend des chroniques proposées dans l’émission de Pascale Clark, le matin sur France Inter, assorties de plusieurs inédites.

Journaliste sur France Inter, Frédéric Pommier décortique les tics et tocs de langage depuis plusieurs années dans l’émission de Pascale Clark, « Comme on nous parle ». Son premier livre, Mots en toc et formles en tic (Seuil, 2010), a rencontré un grand succès.

Livre dispo à la Fnac

Politique

Livre : La République des mallettes – Pierre Péan

Les mots de l’éditeur :

La démocratie est-elle en train de tuer la démocratie, à bas bruit ? L’actualité a égrené depuis quinze ans des scandales politico-financiers sans que nous ne puissions en comprendre la logique, s’il devait même y en avoir une. Après plus d’un an d’enquête, au cours de laquelle de très nombreux acteurs, jusqu’au sommet de l’État, ont accepté de lui parler, à condition que cela soit souvent en « off », Pierre Péan met au jour bien des aspects passés inaperçus sur les activités dans les zones grises de l’État. Dans toutes ces affaires, un seul enjeu : constituer un « trésor de guerre », en vue de la campagne présidentielle suivante.

À chaque fois, il s’agit de tirer la manne des grands contrats civils ou militaires. Le durcissement de la législation sur le financement des partis a accouché d’un monstre : désormais, la pratique des rétrocommissions est devenue la règle d’un certain commerce international d’État. Cette « République des mallettes » a pris le pas sur l’État démocratique. Son fonctionnement et les décisions les plus stratégiques du pays semblent aiguillonnés, plutôt que par l’intérêt national, par le souci de perpétuer ce système et de le rendre le plus fluide possible par la constitution d’une oligarchie restreinte occupant les postes « stratégiques » : à la tête des grandes entreprises à capital public, à l’Élysée et dans les ministères régaliens. Une oligarchie pour qui l’argent est devenu roi. À travers l’incroyable itinéraire de l’un des « facilitateurs » de ce système, personnage au passé des plus troubles, Pierre Péan démonte une à une les pièces d’un mécanisme qui, si nous n’y prenons garde, finira par ronger le système démocratique français, comme c’est déjà le cas en Russie ou en Italie.

Pierre Péan est enquêteur-écrivain. On lui doit notamment Affaires africaines (1983), Une jeunesse française (1994) et Le Monde selon K. (2008). Il a publié dernièrement aux éditions Mille et une nuits Carnages.

Livre disponible à la Fnac