Coup de gueulePolitique

Les mobilisations se sont tenues un peu partout dans le monde samedi dernier contre le géant dans le domaine de l’agroalimentaire Monsanto et aussi contre la culture OGM. La France n’a donc pas dérogé à la règle avec des manifestations dans de nombreux endroits.

À Lyon, plus de 500 personnes se sont jointes au défilé organisé pour manifester contre Monsanto et les cultures OGM. Mais les rassemblements se sont aussi tenus à Bayonne, Paris, Toulouse et Bordeaux. Le but, sensibiliser la population aux dangers des produits utilisés par le géant agroalimentaire et donc sur leur produit de consommation, avec des banderoles qui donnent le ton «  Qui sème OGM, récolte problème » ou encore « Monsanto = Céréales killers »

Les manifestations estiment ainsi qu’il est possible d’avoir recours à d’autres alternatives pour les productions et que la manière de consommation doit être changée au plus vite pour éviter des conséquences désastreuses. En effet, les produits de la firme en question contiennent des produits cancérogènes dont le Roundup par exemple.

Au total, une quarantaine de pays de par le monde ont participé à la mobilisation dont le Burkina Faso, la Suisse. A Paris, 2000 à 3000 personnes ont manifesté. Il s’agit en effet d’un problème qui devrait tenir tous les consommateurs à cœur.