Coup de gueuleEconomiePolitique

Depuis le mois d’octobre de l’année dernière, de fortes mobilisations prennent place en Allemagne pour dénoncer une islamisation de la société qu’un nombre assez important de citoyens ne peuvent tolérer.

Ce lundi, 18 000 manifestants se sont réunis à Dresde en Allemagne, un chiffre record depuis le début des manifestations. Pegida ou encore Patriotes Européens contre l’islamisation de l’occident, c’est le nom que ce groupuscule s’est donné pour mener les manifestations lancées en octobre. Même avec ce chiffre, ces manifestations ne séduisent cependant pas assez de gens pour avoir l’effet escompté par les dirigeants.

En effet, même si beaucoup pense que les inquiétudes du groupe sont fondées quelque part, l’Allemagne a besoin des immigrations pour l’économie de son pays. De plus, la prise de position des personnages politiques comme la Chancelière Angela Merkel ou encore le ministre de la Justice allemande vient souligner que ces manifestations sont une honte pour l’Allemagne.

Les manifestations n’ont cependant pas cessé en dépit de l’appel de la Chancelière à rester de marbre devant ces incitations à la haine. Mais ce n’est pas tout, car les contre-manifestants ont également décidé de faire des rassemblements à Dresde ou à Berlin ! Ce qui est sur, c’est que ce type de mouvement représente une gêne importante pour le gouvernement allemand. Reste à savoir si une solution, des dialogues ou autres moyens de résoudre ces problèmes pourront être trouvés.