Politique

Le projet de loi sur la famille reportée par le gouvernement français

Suite aux manifestations qui ont eu lieu à propos du mariage homosexuel, le gouvernement a préféré repousser la présentation de loi concernant la famille. D’ailleurs, un mouvement d’opposition à cette loi vient de naître. Les opposants militent pour que le mariage pour tous ne soit pas légiférer. Plus encore, certains manifestants multiplient les actions violentes dans le but d’affronter les autorités. Les fumigènes, pétards, bouteilles et autres projectiles étaient de mise.

Les manifestants sont divisés en deux groupes. D’un coté le mouvement dirigé par Frigide Barjot, et de l’autre le groupe nommé Printemps Français. Le premier groupe d’opposants est contre le mariage pour tous, mais ne fait pas appel à la violence lors des manifestations. Quant au second groupe, Printemps Français, il est plus radical et utilise la violence. D’ailleurs, ce mouvement est associé à l’extrême droite. Selon des sources policières, les affrontements sont parfois d’en extrême violence. Pire encore, certains n’hésitent pas à tenir des propos homophobes.

Politique

L’entretient entre François Hollande et le pape au Vatican

Le vendredi 24 janvier dernier, François Hollande s’est rendu au Vatican dans le but de s’entretenir avec le pape François pour la première fois depuis son élection à la présidentielle en mai 2012. Les personnes proches du président, notamment son conseiller Bernard Poignant, lui ont demandé de ne rien révéler publiquement concernant les sujets abordés.

Malgré les conseils qui lui ont été donnés, le président a quand même dévoilé à la presse que les thèmes diplomatiques étaient à l’honneur lors de cette rencontre, notamment : l’avortement, l’euthanasie, le mariage homosexuel et l’intervention en Syrie. Cependant, sa déclaration n’a sollicité aucune interrogation. L’objectif du président français est d’apaiser les tensions avec la religion catholique suite au projet de loi qui instaure le mariage pour tous.

La presse italienne a déclaré que cette démarche de François Hollande est stratégique. Ils pensent que le président souhaite obtenir les votes des catholiques pour les prochaines élections municipales et européennes qui auront lieu prochainement.