Politique

Les militants démocrates protestent la décision de Pékin concernant le contrôle du prochain scrutin destiné à élire le chef de l’exécutif de la région administrative en 2017.

À la suite de cette manifestation, mardi, la police locale interpelle 19 personnes. Ces individus font partie de ceux qui se sont confrontés aux forces de l’ordre.

Selon la porte-parole de la police, ces personnes sont âgées entre 20 et 45 ans. Le motif de leurs interpellations est « rassemblement illégal et violences sur les forces de l’ordre ». Les médias de la ville annoncent que les autorités arrêtent trois autres manifestants à leurs domiciles. Malgré l’importance de l’affrontement entre les deux camps, la manifestation n’a causé ni décès ni blessé. Il est à rappeler qu’afin d’éparpiller la foule, les autorités ont utilisé des sprays au poivre.

Dans le but d’obtenir un scrutin libre lors de la prochaine élection de l’année 2017, les Hongkongais ne cessent pas de faire parler d’eux depuis le mois de juin

Politique

Des militants homosexuels interpellés avant l’ouverture des JO de Sotchi

À Moscou, des militants gays ont été arrêtés quelques instants avant l’ouverture des Jeux Olympiques de Sotchi. Cette interpellation choquante est liée au fait que les défenseurs des droits homosexuels ont brandit une banderole sur laquelle il était affiché : « la discrimination est incompatible avec le mouvement olympique ». Par ce geste, ils voulaient dénoncer la discrimination constante à leur égard.

La force policière de Russie a arrêté une dizaine de protestataires sur la place Rouge. Il s’avère que ces militants ont été mal menés par les policiers. Cependant, ils ont été libérés quelques heures après leur arrestation. Le président de la république, Vladimir Poutine, a précisé qu’aucune discrimination n’aura lieu durant les Jeux Olympiques.

D’ailleurs, rappelons-nous qu’en 2013 le chef du Kremlin avait passé une loi qui interdit les propagandes homosexuelles. Les organismes humanitaires qualifient cette mesure comme étant une violation des droits des l’homme. Plus encore, des associations considèrent que cette nouvelle loi contribue à la hausse d’agressions homophobes en Russie.