Politique

Il devient de plus en plus difficile de transporter le matériel sanitaire et d’envoyer du personnel de santé dans les pays ravagés par Ebola. Les compagnies aériennes annulent tous les vols vers ces pays.

Les pays d’Afrique de l’Ouest touchés par le virus Ebola se sentent de plus en plus isolés. Le 28 aout, les dernières compagnies aériennes qui assuraient encore la liaison vers ces pays ont aussi suspendu leur vol. «L’actuelle réponse internationale à Ebola reste dangereusement inadaptée » explique la coordinatrice d’urgence de Médecins sans Frontières en Sierra Leone. « L’épidémie d’Ebola est devenue incontrôlable depuis plusieurs mois, mais la communauté sanitaire internationale a mis trop de temps à réagir », annonce la coordinatrice dans le New England Journal of Medecine. Une réunion des ministres de la Santé des pays de la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest a eu lieu le jeudi 28 aout pour trouver la meilleure stratégie commune pour lutter contre le virus meurtrier. Le directeur des Centres fédéraux américains de contrôle et de prévention des malades, Tom Frieden estime que le bilan du ravage est très lourd. « Le monde n’a jamais vu une épidémie d’Ebola comme celle-ci. Par conséquent, non seulement les bilans sont élevés, mais nous savons qu’il y a beaucoup plus de cas que ceux diagnostiqués ou signalés », annonce-t-il à Morovia.