Politique

Nouveau livre : La souffrance psychique des sans-abri – Alain Mercuel

Les mots de l’éditeur :

Qui n’a jamais ressenti une gêne devant un SDF allongé sur le trottoir ?

Pourtant, chaque jour ce sont des histoires de vie et de survie qui se jouent dans la rue. Qui sont ceux qui en arrivent là ? Quels sont leurs parcours ? Quels sont les facteurs de risque qui peuvent conduire à l’exclusion ? Comment soigner la souffrance psychique dans de telles situations ?

Alain Mercuel, médecin, psychiatre engagé sur le terrain auprès des SDF, nous emmène à la rencontre de ces « habitants de nulle part », près de ceux qu’on ne veut pas voir. Un témoignage salutaire pour changer le regard, comprendre les enjeux du soin psychique dans la rue et repenser un lien qu’on peut tisser même avec les plus cassés, les plus exclus, les plus fragilisés par leurs troubles.

Alain Mercuel est psychiatre, chef de service à l’hôpital Sainte-Anne à Paris. Il dirige une unité d’accès aux soins psychiatriques pour les plus exclus : le SMES (santé mentale et exclusion sociale).

Politique

Nouveau livre : Mao et les murs rouges – Jean-Luc Domenach

Les mots de l’éditeur :

En 1949, après leur victoire militaire, les dirigeants communistes s’installent dans une dépendance du palais impérial de Pékin, et y aménagent un vaste ensemble résidentiel et administratif entouré de longs murs rouges. Quelques centaines d’entre eux, avec leurs collaborateurs et leurs familles, y cohabitent, à l’abri des regards, jouissant de conditions de vie exceptionnelles : nourriture abondante, fêtes et loisirs. Grands hôtels, résidences de luxe et plages privées sont à leur disposition pour profiter de leurs vacances et cacher leurs débats et leurs transgressions. Pendant ce temps, le pays subit les effets d’une domination totalitaire, d’une socialisation largement inefficace, d’une effroyable famine, puis de la Révolution culturelle et de ses luttes de factions. C’est qu’un fossé à la fois politique et humain s’est creusé entre Mao, de plus en plus isolé par ses échecs et ses dérives privées, et des collègues toujours plus pragmatiques et intéressés, caste qui finira par s’imposer après sa mort. Jean-Luc Domenach nous révèle la trame non seulement politique, mais humaine et sociale de cette histoire tragique traversée par l’élite des Murs rouges. En montrant l’imbrication entre l’obsession pour le pouvoir, la soif des plaisirs et le poids des relations personnelles, il bouleverse notre regard sur le totalitarisme version chinoise. Et l’on découvre que les protagonistes de cette terrible histoire sont les parents des dirigeants actuels ; un passé qui engage donc notre avenir.

Jean-Luc Domenach est directeur de recherche à Sciences Po, où il a dirigé pendant neuf ans le CERI. Chroniqueur régulier pour le quotidien Ouest-France, et très souvent consulté, il est l’un des meilleurs connaisseurs de la Chine où il a vécu de nombreuses années. Il a notamment publié Comprendre la Chine aujourd’hui (Perrin, 2008) et La Chine m’inquiète (Perrin 2009).

Politique

Livre : Journal d’un combattant – Ernesto Che Guevara

Le mot de l’éditeur :

En juin 2011 a été rendu public à Cuba le journal d’un Combattant de Guevara. C’est un document exceptionnel qui a pour source une douzaine de carnets dans lesquels le Che tenait son journal de guerre. Couvrant les années 1956 à 1958, de la Résistance dans la Sierra Maestra à la victoire de Santa Clara ce récit presque au jour le jour décrit la vie quotidienne de l’entourage le plus proche de Fidel Castro et nous fait comprendre les grandeurs et servitudes, victoires et défaites de la Révolution Cubaine.

On est aux côtés des guerrieros à bord du bateau Granma ou lors de discussions politiques et d’actions contre Batista.

C’est le journal d’un commandant, homme sensible et romantique, terriblement efficace et pragmatique. C’est sans aucun doute le récit le plus complet du Che pour comprendre son combat, son engagement et sa personnalité.

Le texte a été édité par le centre d’études sur Che Guevara. Il est préfacé par Armando Hart, compagnon d’armes du Che

Il comprend un cahiers photos d’une trentaine de pages la plupart inédites.

Politique

Nouveau livre : Swaraj – Bénédicte Manier

Résumé :

Lasse d’entendre qu’aucune alternative n’était possible au libéralisme économique, Bénédicte Manier, journaliste à l’afp, a pris son bâton de pèlerin et sillonné la planète.

Les fruits de son périple sont exaltants ! Il existe bien de par le monde des citoyens qui ont mis en place d’autres manières de consommer, de commercer, d’échanger, de cultiver, de vivre… qui se sont affranchis du modèle consumériste, créant parfois leur propre monnaie, leurs banques, gérant eux-mêmes leur approvisionnement en eau et en énergies, reverdissant le désert ou organisant de nouvelles façons de travailler ensemble.

Ces multiples initiatives, l’auteur les décrit. Il n’y a que des citoyens ordinaires – mais animés d’une volonté extraordinaire – qui tentent de répondre aux problèmes qui leur sont posés localement (manque d’eau, de nourriture ou de logements, terres polluées…).

En Inde, en Afrique, aux États-Unis, en Europe, ce livre dessine ainsi les frontières de cet “autre monde possible”. Un livre au format original qui prétend devenir un livre cadeau que l’on s’offre comme un porte bonheur, un talisman.

Politique

Nouveau livre : Chroniques d’avant-guerre – Alain Soral

Synopsis :

Chroniqueur durant deux ans (2010-2011) à la revue Flash, le « journal gentil et intelligent » créé par des dissidents du Parti communiste et de National Hebdo, Alain Soral a analysé avec pertinence et justesse les grands enjeux politiques, économiques et sociaux dans des chroniques où il manie les concepts avec humour et facilité pour mieux les faire comprendre.

Opposé aux intellectuels qui ne parlent que pour eux-mêmes, Alain Soral s’adresse au plus grand nombre, et ils sont de plus en plus nombreux à l’écouter, en témoigne le succès constant de ses livres malgré l’omerta qui le frappe.

Ce sont l’ensemble de ses chroniques qui sont ici réunies et qui définissent le mieux la pensée de Soral.

Biographie(s) Auteur d’essais polémiques à succès de Sociologie du dragueur, Vers la féminisation ?, Jusqu’où va-t-on descendre ?, Socrate à Saint-Tropez et le prémonitoire Comprendre l’empire, Alain Soral continue sa critique des communautarismes, éléments destructeurs des valeurs républicaines.

Politique

Nouveau livre Largo Winch , T18 Colère rouge

Philippe Francq (Dessinateur), Jean Van Hamme (Scénario)

Les mots de l’éditeur :

Faux héritier ou véritable enfant caché ?

Largo Winch face à la vengeance d’une femme. Impliqué malgré lui dans une affaire de trafic d’armes et de terrorisme international, Largo Winch n’a pas eu d’autre choix que de fausser compagnie aux agents du FBI lancés à ses trousses.

Ce qui l’attend, dans les eaux troubles de la mer Noire, offre un visage inattendu : celui d’une femme déterminée à se venger. Et au prix fort, de préférence.

Politique

Nouveau livre : Paris vs New York – l’intégrale – Vahram Muratyan

Les mots de l’éditeur :

Un match visuel amical entre ces deux villes, c’est le regard croisé d’un amoureux de Paris sur un New York, rempli de détails, de clichés et de contradictions. Suivez le guide !Artiste, designer graphique et directeur artistique, Vahram Muratyan partage sa vie entre la ville Lumière et la Grosse Pomme. Il travaille en free-lance pour des clients tels que Prada, la Mairie de Paris, Colette et développe en parallèle ses projets personnels. En 2005, quelques années après y avoir reçu son diplôme, il retourne à l’ESAG-Penninghen où il y enseigne l’édition et le graphisme. En 2010, lors d’un long séjour à New York, il lance son premier blog Paris versus New York, a tally of two cities. En 2011, les oeuvres sont exposées chez Colette à Paris puis au Standard à Manhattan. Une première version du livre Paris vs New York sort en France aux éditions 10-18 et aux États-Unis aux éditions Penguin. En 2012, Vahram signe une nouvelle série de chroniques illustrées pour M le magazine du Monde tout en préparant ses prochaines aventures cosmopolites. À suivre. www.vahrammuratyan.com

Politique

Nouveau livre : Chroniques d’avant-guerre – Alain Soral

Les mots de l’éditeur :

Chroniqueur durant deux ans (2010-2011) à la revue Flash, le « journal gentil et intelligent » créé par des dissidents du Parti communiste et de National Hebdo, Alain Soral a analysé avec pertinence et justesse les grands enjeux politiques, économiques et sociaux dans des chroniques où il manie les concepts avec humour et facilité pour mieux les faire comprendre. Opposé aux intellectuels qui ne parlent que pour eux-mêmes, Alain Soral s’adresse au plus grand nombre, et ils sont de plus en plus nombreux à l’écouter, en témoigne le succès constant de ses livres malgré l’omerta qui le frappe. Ce sont l’ensemble de ses chroniques qui sont ici réunies et qui définissent le mieux la pensée de Soral.

Biographie(s) Auteur d’essais polémiques à succès de Sociologie du dragueur, Vers la féminisation ?, Jusqu’où va-t-on descendre ?, Socrate à Saint-Tropez et le prémonitoire Comprendre l’empire, Alain Soral continue sa critique des communautarismes, éléments destructeurs des valeurs républicaines.

Politique

Nouveau livre : Autobiographie – Neil Young , Bernard Cohen (Traduction), Abel Gerschenfeld (Traduction)

Les mots de l’éditeur :

Après le succès de Life de Keith Richards, l’autobiographie très attendue d’une autre légende du rock : Neil Young.

Neil Young est sans aucun doute l’une des figures les plus marquantes, les plus attachantes et les plus énigmatiques de l’histoire du rock et de la culture pop des quarante dernières années. Depuis ses débuts avec le groupe Buffalo Springfield jusqu’à ses albums révolutionnaires en solo, en passant par ses immenses succès avec Crosby, Stills & Nash et son adoubement en tant que père spirituel du grunge au début des années quatre-vingt-dix, s’essayant tour à tour à la country la plus traditionnelle et au punk-rock le plus radical, Neil Young a su se renaître et se réinventer en permanence sans jamais trahir son idéal artistique.

À propos du travail d’écriture, Young explique à quel point l’expérience lui a plu : « J’ai commencé et je ne me suis plus arrêté d’écrire. C’est comme ça qu’avait l’habitude de faire mon père avec sa vieille Underwood dans le grenier. Il me disait : “Continue d’écrire, tu ne sais jamais ce qu’il va se passer.’’ »

Politique

Nouveau livre : La face cachée des syndicats – Roger Lenglet

Les mots de l’éditeur :

Les grandes organisations syndicales sont-elles corrompues ? Le soupçon grandissait depuis quelques années en découvrant que des patrons « fluidifiaient les relations sociales ». Ce livre d’enquête arrache le voile pudique que les « partenaires sociaux » et le monde politique veulent maintenir sur le sujet.

Roger Lenglet et Jean-Luc Touly, enquêteurs redoutés, apportent la démonstration, preuves à l’appui, de la maladie qui ronge les syndicats : malversations, détournements, enrichissements personnels, financements inavouables et docilité des structures… Le constat est sidérant : le syndicalisme français est étranglé par la corruption et la soumission à ceux qui les paient.

Ce livre nous fait pénétrer au cœur des grandes entreprises (publiques, comme la SNCF, Air France, la RATP, EDF, ou privées, telles Axa, IBM, Nestlé, SFR, GDF-Suez, France Telecom, Continental, Virgin, Sanofi, Total, Veolia, Dassault-Aviation…), des organismes d’État et des organisations syndicales pour révéler des pratiques en complète contradiction avec les discours de façade.

Aujourd’hui, de plus en plus de salariés et de représentants des personnels se sentent trahis par leur hiérarchie syndicale. Grâce à ce livre, chacun saura enfin ce qui se cache sous la paralysie des syndicats en France.Roger Lenglet est philosophe et journaliste d’investigation. Jean-Luc Touly est militant associatif et juge prud’homal. Spécialistes du lobbying et de la corruption, ils ont notamment cosigné L’Eau des multinationales : Les vérités inavouables (Fayard, 2005) et L’Argent noir des syndicats (Fayard, 2008).