ONU, World Happiness Report, Finlande, France
Actualités

L’ONU a publié son rapport annuel le World Happiness Report dans lequel apparaît un classement des pays les plus heureux du monde. L’Europe du Nord est la zone qui se démarque le plus.

La France est-elle le pays dans lequel les gens sont les plus heureux ? A en croire le rapport publié par l’ONU, loin de là. La France se classe même loin, à la 23ième place seulement. Mais tout en haut du classement, ce sont les pays d’Europe du Nord qui caracolent en tête. La Finlande est officiellement le pays le plus heureux du monde, suivent la Norvège puis le Danemark. De nombreux critères ont été utilisés pour dresser ce classement parmi lesquels la compassion, la liberté, la générosité, l’honnêteté ou encore la santé.

D’autres pays du nord se classent particulièrement bien : l’Islande, la Canada mais aussi la Suisse, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Suède et l’Australie.

Le World Happiness Report a été créé en 2012. Il analyse le bonheur dans 156 pays, le bonheur des autochtones comme celui des immigrés. Et sur ce dernier point, le rapport publié cette année met en valeur le fait que la Finlande est le pays dans lesquels les immigrés sont les plus heureux.

Actualités

Après ma guerre qui fait rage depuis des années au Yémen, des milliers de vies fauchées par des balles ou des explosions, un autre fléau menace le pays, et ce sont les enfants qui vont être le plus touchés. En effet, selon l’ONU et le PAM qui dépend de cette dernière, la famine menace maintenant une grande majorité de ceux qui survivent aux attaques.

Plus de 500 000 enfants souffriraient de malnutrition aiguë au Yémen qui est encore aujourd’hui ravagé par la guerre. C’est un chiffre alarmant qui  a été sorti par le PAM ce mercredi, l’organisation a appelé les belligérants du pays à laisser les humanitaires accomplir leurs missions pour aider ces nécessiteux et ainsi qu’aux donateurs pour qu’ils soient plus généreux. Avec ce chiffre, l’Unicef ajoute également que huit enfants trouvent la mort ou sont grièvement blessés dans le pays quotidiennement.

La PAM ou Programme Alimentaire Mondial estime ainsi que sur les 25 millions de Yémenites, les 13 millions sont sous la menace de la famine, dont les 500 000 enfants qui souffrent déjà de malnutrition. La PAM lance ainsi un appel au don urgent pour leur venir en aide. Cela servira au programme de livraison de nourriture qui a été prévue pour le mois prochain. 320 millions de dollars seront nécessaires pour mener le projet au mieux.

Crédit photo: Flickr

Actualités

La lutte contre la propagation du SIDA dans le monde, figurait dans les Objectifs Du Millénaire fixés par les États membres de l’ONU en l’an 2000. Aujourd’hui, la lutte a presque abouti même si les efforts  ne doivent pas baisser pour une génération sans SIDA. En effet, le secrétaire des Nations Unies Ban Kii-moon a affirmé une chute spectaculaire des séropositifs pour ces dernières années.

Selon des données publiées très récemment, depuis l’année 2000 jusqu’à 2014 ; le taux des nouvelles infections au VIH ont connu une baisse significative de 35,5% ce qui équivaut à environ 2 millions de nouveaux cas dans le monde. Encore une bonne nouvelle, c’est surtout au sein des enfants que la baisse a été constatée avec 58% d’infection en moins.

Il ne faut pas non plus oublier tous les moyens et les efforts fournis par l’ONU ainsi que les fonds provenant de différentes sources dont les États-Unis ont grandement contribués à la lutte contre cette maladie mortelle, toujours incurable jusqu’à lors. Un point reste cependant à prendre en compte, les antirétroviraux qui sont assez chers. Les Nations Unies appellent ainsi à une baisse du prix des matières premières qui sont utilisées dans la fabrication de ces médicaments, mais également qu’il y ait plus de concurrence, à savoir que seules deux entreprises se partagent ce marché.

 

Crédit photo: Flickr

ActualitésCoup de gueule

La guerre en Syrie fait rage depuis quelques années maintenant, et la population reste bien évidemment la première victime. Prisonnier des groupes d’opposants, de l’Etat Islamique et des troupes syriennes, la vie s’est arrêtée pour les civils.

2,5 milliards d’euros, c’est la somme qui manquent encore à l’ONU  pour aider les quelques millions de syriens qui sont dans le besoin, surtout en cette période d’hiver dans le pays. En effet, ce sont encore les 40% de la population qui compte dans les 12 millions d’individus en tout,  qui se trouve dans une situation précaire.

La moitié de cette somme a été reçue par l’ONU l’année dernière, mais cela n’est pas encore assez puisque les dépenses ne sont pas couvertes. Au mois de décembre, aucun ravitaillement de la population n’a pu se faire en raison du manque de financement des agences humanitaires de l’ONU. Une situation vraiment alarmante pour cette population victimes des conséquences d’une guerre qui dure depuis cinq ans maintenant.

Jusque là, 7,6 millions de personnes ont été déplacés en Syrie, il y a aussi les 3,8 millions de migrants qui ont trouvé refuge dans les pays voisins comme la Jordanie ou encore la Turquie et le Liban. Les efforts doivent donc se poursuivre pour parvenir à aider ces personnes en détresse.

 

Crédit photo: Cmacauley

Actualités

Vendredi dernier, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés ou encore le HCR a lancé un appel aux dons pour les plus charitables afin de leur permettre de réunir 331 millions de dollars en plus de leurs fonds déjà disponibles. Plus de 450 000 réfugiés pourront ainsi bénéficier d’une aide adéquate.

Vendredi dernier, c’est un appel au don que le HCR a lancé au monde entier afin de leur venir en aide pour amasser la somme de 331 millions de dollars. Ce montant permettrait ainsi à l’association de pouvoir continuer à venir en aide à 460 000 réfugiés en Centrafrique qui sont en train de combattre pour leur survie dans cette région de l’Afrique.

Selon les explications d’un porte-parole de l’agence, cette somme permettra ainsi de pouvoir assurer les besoins en eau, en nourriture et en soins de santé de base sans oublier les abris pour se réfugier. L’agence pense ainsi que les réfugiés centrafricains iront vers le Cameroun, le Tchad ou encore en RDC pour fuir les violences des guerres civiles de leurs régions. Selon les chiffres de l’ONU, 190 000 réfugiés ont demandé asile dans des pays hors des frontières de Centrafrique, 440 000 sont toujours en déplacement dans le pays.

ActualitésCoup de gueule

Raïf Badawi, un blogueur saoudien a été condamné récemment à une peine des plus lourdes pour avoir proféré des propos considérés comme « insulte à l’Islam ». Son crime, avoir seulement demandé l’application d’un islam moins radical dans un forum de discussion.

« #Je suis Raïf », c’est aujourd’hui un des hashtag les plus utilisés sur les réseaux sociaux, mobilisant de plus en plus de personnes pour venir en aide à ce blogueur saoudien qui a été inculpé en 2012 pour désobéissance au père, un crime en Arabie Saoudite. Une condamnation des plus lourdes a ensuite été prononcée à son encontre en mai 2014 l’obligeant à payer une amende de 200 000 euros à peu près, à rester en prison une dizaine d’années, mais aussi à recevoir 1000 coups de fouet ! Le médecin en charge de son cas a cependant demandé le report des premiers coups de fouet qui devaient normalement être donnés le 16 janvier pour une semaine encore, d’où cette forte mobilisation sur les réseaux sociaux en plus des différentes manifestations.

Les autorités britanniques ont publiquement condamné ce châtiment, mais il y a aussi le département d’État américain ainsi que le Haut commissaire de l’ONU pour les droits de l’homme qui ont demandé expressément au gouvernement saoudien de faire annuler cette décision et de libérer le prisonnier.

Actualités

Le secrétaire général de l’ONU était en visite dans la bande de Gaza. Il a pu constater ainsi l’ampleur de sa destruction. . Il a dit apporter « un message d’espoir », celui de la communauté internationale qui a promis une aide pour la reconstruction de 5,4 milliards de dollars.

« Mon coeur, est très, très lourd (…) l’ampleur de la destruction que j’ai vue en venant ici dépasse toute description », a dit le secrétaire général. C’était sa première visite depuis la fin de la guerre menée en juillet et aout. Avec sa délégation, ils ont traversé un quartier à l’est de la ville de Gaza, à quelques kilomètres de la frontière avec Israël.

Une grande partie des 5,4 milliards de dollars sera affectée au budget de l’Autorité palestinienne et non aux efforts de reconstruction proprement dits. Récemment, le Parlement britannique a voté une loi sur la reconnaissance de l’État Palestine que les Palestiniens considèrent comme un grand pas vers la paix et la justice.

ActualitésCoup de gueule

Des milliers de personnes ont défilé ce dimanche 21 septembre 2014 un peu partout dans le monde à l’appel de plusieurs ONG afin de peser sur le sommet de l’ONU dédié au changement climatique et qui débutera le mardi 23 septembre à New-York. Une “marche du peuple pour le climat” qui aura regroupé plus de 5.000 manifestant à Paris (25.000 selon les organisateurs).

L’événement se tenait dans le cadre d’une marche mondiale pour le climat, autoproclamée “plus grande mobilisation citoyenne jamais organisée sur l’enjeu climatique“. Plus de 2 500 défilés étaient prévus dans 158 pays, de Melbourne à New York, en passant par New Delhi, Berlin, Londres et Vancouver.

A Paris, 4.800 personnes selon la police, parmi lesquelles la navigatrice engagée Catherine Chabaud, la patronne des Verts Emmanuelle Cosse, l’ancienne ministre écologiste Cécile Duflot ou le chanteur Patrice étaient venus manifester. Nicolas Hulot, envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète, a pris la parole sur une scène installée devant l’Hôtel de ville, sur laquelle figurait la banderole “Paris marche pour le climat“. “Hier on pouvait dire qu’on ne savait pas. Aujourd’hui on sait. Le changement (climatique) est déjà en marche“, a notamment déclaré Nicolas Hulot, qui la veille avait sonné “la mobilisation générale” dans les colonnes du Parisien. Ce mouvement a également été suivi dans plusieurs villes de provinces dont Bordeaux, Lyon et Marseille.

Lors d’un entretien avec de plusieurs ONG écologistes, le président français avait réaffirmé l’engagement de la France “pour obtenir l’accord universel sur le climat dont la communauté internationale a besoin de façon urgente“. François Hollande qui sera présent au côté de 120 chefs d’Etat et de gouvernement du monde entier pour reprendre des négociations internationales sur le réchauffement climatique, cinq ans après l’échec de la conférence de Copenhague.

Crédits photo : Christian Aubry

Actualités

Plus de 47 personnes ont trouvé la mort lors d’un affrontement entre des groupes armés qui s’est déroulé à l’aéroport de Tripoli, la capitale lybienne.

Les affrontements opposaient les milices de la vanille de Misrata et des groupes armés islamistes. L’objectif de l’affrontement est d’éradiquer les brigades de Zenten qui se trouvaient à l’aéroport. L’aéroport a cessé de fonctionner depuis le début des affrontements le 13 juillet dernier. En plus des décès, près de 120 personnes ont été également blessées jusqu’à samedi soir, d’après les informations délivrées par le ministère de la Santé. Dimanche 20 juillet dernier, cinq civiles ont été également tuées. Les victimes de cet affrontement meurtrier viennent du quartier de Qasr Ben Chachir, proche de l’aéroport.

Les autorités libyennes demandent l’aide de l’ONU   pour faire cesser l’affrontement et rétablir la paix dans le pas. Depuis la chute de Mouammar Kadafi, ce sont les groupes armés qui contrôlent le pays qui ne souhaite pas déposer les armes.

Actualités

« Le Maroc prend à cœur de rôle qu’il peut jouer en faveur de la réalisation des objectifs que de développement et de la réduction de la pauvreté en Afrique ».

Ce sont les propos que Mamoune Bouhdoud, ministre délégué en charge des petites entreprises et de l’intégration du secteur informel ont prononcés jeudi 17 juillet devant les 193 États membres de l’ONU.

L’Assemblé de l’ONU s’est rassemblé à New York pour un débat de haut niveau concernant l’investissement en Afrique. Le débat se porte sur « La promotion de l’investissement en Afrique et son rôle de catalyseur dans la réalisation des objectifs de développement du continent ». Le débat se faisait en présence du secrétaire général de l’ONU Ban-Ki-Moon et du président de l’Assemblée générale de l’ONU John Ashe.

Le Maroc serait selon les investisseurs africains  au niveau continental. Il dispose d’un important rôle dans l’Agenda transformatif de l’Afrique. Mamoune Bouhdoud est également favorable pour « la mobilisation de l’investissement privé » afin de subvenir aux besoins de développement de l’Afrique.