Politique

400 néplais meurent sur les chantiers de la coupe du monde

__Le Guardian a déclaré un nombre approximatif de travailleurs népalais qui sont morts sur les chantiers de la coupe du monde de football, soit 382 morts sur une durée de deux ans. Rien qu’en 2013, 185 népalais ont perdu leurs vies au Quatar. Ces personnes sont amenés à travailler dans d’horribles conditions. __ Pire encore, il s’avère que le nombre de morts serait plus conséquent, car 2 millions de personnes auraient été embauchés pour la construction des infrastructures. Cependant, le Népal n’est pas le seul pays fournissant de la main-d’oeuvre pour ce genre d’événement mondial. Beaucoup d’autres pays fournissent leurs ouvriers.

Ces travailleurs étrangers sont forcés à travailler dans des conditions épouventables tous les jours. L’Organisation internationale du travail considère ce genre de traitement comme étant de l’esclavage des temps modernes. Bon nombre d’entre eux ont trouvé la mort suite à des crises cardiaques et des accidents sur leur lieu de travail.