Politique

Sorti cette année, l’avis du public sur l’œuvre de Driss Jaydane se fait savoir. Le récit de cet auteur de chroniques, d’articles universitaires et de fictions porte le titre de « Divan marocain ».

Pour les lecteurs, il s’agit d’un ouvrage qui évoque l’exploration de l’âme humaine et l’auteur le confirme.

Dans son œuvre, Driss Jaydane raconte les faits qui se produisent dans la société marocaine dont il fait partie. Quelque part dans ce livre il parle de rêve qui se présente aussi comme un cauchemar. L’écrit raconte le quotidien d’une personne qui accepte difficilement sa vie d’homme lorsqu’il voit que la réalité lui glisse entre les doigts et qu’il ne fait rien pour empêcher cela. Pour Driss Jaydane cette nouvelle édition est un moyen pour faire entendre au monde la voix du cœur du Maroc.

Dans cet édifice, l’auteur utilise la première personne du singulier. En choisissant cette expression, le contenu du livre touche encore plus les lecteurs. Pour le monde, le contenu du livre est impressionnant. Les lignes offrent à la fois des visions tendres et violents, parfois un peu pervers et très souvent généreux.