Politique

Arrêtés pour avoir dansé sur le tube planétaire de Pharel Williams, les six jeunes obtiennent le soutien des internautes iraniens, et de celui du titulaire du titre en personne.

Le clip dans lequel ces jeunes femmes non voilées, et ces jeunes hommes tout souriants dansaient le « happy » dans les rues de Téhéran a été publié sur YouTube. Diffusé en début du mois, le clip a été vu à plus de 165 000 fois. Les autorités conservatrices de la République islamique ont considéré le clip comme vulgaire, et l’ont même qualifié d’acte criminel.

Après l’identification des jeunes, l’autorité locale, notamment la police des mœurs a procédé à leur arrestation. Selon le chef de la police de Téhéran, ces jeunes avaient reconnu leur « acte criminel ». Toutefois, ils ont souligné que la diffusion du clip sur Internet a été réalisée sans leurs accords. Rappelons que les musiques occidentaux et US ne sont pas acceptés par Iran