ActualitésCoup de gueule

La circulation sur les autoroutes pour ce week-end s’annonce assez difficile. Mais encore, il y aura la grève des employés des Autoroutes de la France qui est prévue se tenir ce week-end exactement. En effet, différents syndicats ont lancé un appel à grève. Leur but, exiger de nouvelles embauches, car ils considèrent qu’ils ne sont pas assez nombreux pour accomplir correctement leur travail.

Depuis sa privatisation en 2006, la société Autoroute du sud de la France compte dans les 25% en ce qui concerne les pertes d’emploi. Aucun plan social n’avait été énoncé après les changements de commandes, mais avec les 1800 suppressions de postes sur les 7300 qui existaient au sein de la société, il y a de quoi se poser des questions.

Les syndicats et les employés réclament ainsi l’embauche de nouveaux salariés pour que le travail puisse se faire correctement, pour éviter aux employés également de se retrouver dans des conditions de travail regrettables. Il est vrai en plus que les effets de se manque d’effectif ne se ressens pas seulement au niveau du bien-être des travailleurs qui stressent avec tout le boulot à faire, mais aussi sur les usagers qui sont obligés de faire avec les moyens du bord, le personnel ne pouvant pas intervenir dans les temps.

 

Crédit photo: Tabl_trai

ActualitésCoup de gueule

 La CGT FAPT 46 ou encore Fédération des activités postales et de télécommunications dans le secteur de Gourdon a déposé un préavis de grève auprès de ses supérieurs pour leur revendication. Il se pourrait bien alors que les habitants des environs trouvent leurs boites à lettre vide pendant les journées du 28 et du 29 janvier prochain.

La CGT FAPT 46 a déposé un préavis de grève pour les jours à venir, un autre syndicat s’est aussi rallié à sa cause. La cause du problème à l’origine de la grève serait ainsi la dégradation qui se fait de plus en plus ressentir au niveau des services des facteurs. Le manque de moyen pour la réalisation des tâches est le plus flagrant, mais il y a également les retraités qui n’ont pas été remplacés ou les mutations qui entraînent des soucis importants au niveau de la prise de congé. En outre, ils souhaitent également que les heures passées à remplacer leur collègue doivent être payées, ce qui équivaudrait à 1500 heures de travail en un an et demie. Les représentants des syndicats concernés seront ainsi reçus par la direction de la Poste ce lundi afin de tenter de trouver avec eux un terrain d’entente pour ce qui est de leur revendication.

 

 

ActualitésCoup de gueule

Depuis dimanche, les bouchons font rage sur les routes de la France, et pour cause, les chauffeurs routiers font la grève. Leur revendication concerne ainsi le débat sur l’augmentation de salaire, une demande qui nécessite selon eux une mobilisation importante pour toucher leur patron !

La manifestation a commencé depuis dimanche soir, et pour ce lundi, c’est opération escargot et blocage qui attendent les automobilistes. Le but des chauffeurs routiers dans cette grève n’est cependant pas de pénaliser la population avec le gène occasionné, mais surtout pour faire réagir les boss qui tirent les ficelles. Ils réclament ainsi une augmentation de 100 euros pour leurs salaires ainsi que la mise en place d’un treizième mois.  Pour se faire entendre, ils ont ainsi décidé de bloquer les routes comme des dépôts de pétrole ou encore des centrales d’achat un peu partout sur le territoire français.

Résultat des courses, des centaines de kilomètres de bouchons sur les routes, comme en Ile de France où les bouchons étaient de 280 km. Le trafic est ralenti dans l’ensemble de la France avec cette grève en dépit de la bonne foi de manifestant et de leur revendication, plus ou moins justifiée. Une action soutenue par de nombreux autres routiers.