services publics, France, privatisation
Actualités

Un rapport remis au gouvernement suggère d’externaliser nombre de services publics pour réduire les coûts. Dans le viseur : 25 milliards d’euros d’économies par an.

Alors que l’exécutif a clairement affiché sa volonté de supprimer 50 000 postes de fonctionnaires, ce rapport va mettre un peu plus d’huile sur le feu. Le ministère de l’Economie a reçu récemment une étude qu’il a commandée et dans laquelle on lui préconise d’externaliser quantités de services publics. A la clé, plus de 25 milliards d’euros d’économies par an.

Les plus libéraux y voient une excellente façon d’assainir les comptes publics, patrons de grandes entreprises en tête. Mais les autres y voient une très nette détérioration de la qualité du service public à l’heure où le Grand débat national a au contraire fait resurgir une attente forte des Français pour davantage de présence et d’efficacité du service public.

Restauration collective, nettoyage des bâtiments, surveillance, archivage… l’idée serait de commencer par ces activités, histoire de ne pas froisser les usagers.

Mais l’enjeu principal est bel et bien financier et amical à la fois. Financier car le gouvernement aimerait récupérer du cash en pagaille avec la privatisation de nombreux services publics tout en donnant ses juteux marchés à leurs copains de tablée.