Politique

Le gouvernement burkinabé a préféré suspendre le Tour du Faso, le rendez-vous des cyclistes qui devrait se tenir le 23 octobre au 02 novembre. Quinze équipes issues de douze pays, dont quatre Européens et huit Africains, devraient y participer.

Le porte-parole du gouvernement a annoncé à l’AFP jeudi « Nous sommes dans un contexte où Ebola sévit dans plusieurs pays de la sous-région et nous pensions que ce n’est pas prudent d’organiser de grands rassemblements. Le sens des responsabilités nous oblige à prendre plus de précautions. C’est pourquoi nous avons décidé de différer un certain nombre d’activités, dont le Tour du Faso ».

À noter que cette épreuve est l’une des principales compétitions sportives à se tenir sur le continent. Elle constitue aussi une vitrine touristique pour le Burkina Faso. Mais, ils ont dû l’annulée par précaution à cause de l’épidémie d’Ebola qui a fait 3 338 morts en Afrique de l’Ouest. Jusqu’ici, aucun cas n’a été détecté dans ce pays.