Politique

Amnesty International a rendu hommage mercredi 21 décembre à l’héritage illustre légué par Vaclav Havel, défenseur des droits humains, dernier président de Tchécoslovaquie et premier président de Tchéquie, à la veille de ses funérailles prévues le 23 décembre.

Vaclav Havel est décédé le 18 décembre à l’âge de 75 ans. Dramaturge, il a dirigé l’ancien mouvement dissident tchécoslovaque de la Charte 77 en faveur des droits humains, a été incarcéré à de multiples reprises par le gouvernement communiste, et adopté par Amnesty International en tant que prisonnier d’opinion.

Il fut l’un des grands leaders de la « révolution de velours », qui s’est insurgée contre le gouvernement en novembre et décembre 1989, et fut élu démocratiquement à la présidence tchécoslovaque peu après.

plus d’infos sur : http://www.amnesty.fr