vidéo, youtube, extrême droite
Société

La vidéo des youtubeurs Papacito et Code-Reinho, publiée dimanche 6 juin et dans laquelle ils tiraient avec des fusils de chasse sur un mannequin incarnant un électeur insoumis, a été retirée de la plateforme lundi.

Tabac à rouler et barres vegans

Dans leur vidéo intitulée « Aujourd’hui on va tester si le gauchisme est pare-balles », les deux youtubeurs, Papacito, un écrivain figure montante de l’extrême droite, et Code-Rheino, un ancien militaire faisant l’apologie des armes à feu, voulait vérifier « si le matériel de base d’un mec qui vote Mélenchon peut résister à l’attaque d’un terroriste ». 

Ce « mec », ce gauchiste de base selon les youtubeurs, est incarné sur la vidéo par un mannequin chargé de tabac à rouler et de barres vegans, couvert de journaux de gauche (Libération, Les Inrocks, …) en guise de protection pare-balles. Après avoir présenté leur cible, les deux hommes font feu sur le mannequin jusqu’à ce que sa tête éclate, avant que l’un d’eux, Papacito, se rue sur lui pour lui donner une douzaine de coups de couteau.

«  Appel au meurtre  »

Dès le lendemain, Jean-Luc Mélenchon a accusé les deux hommes d’« appel au meurtre », et a prévenu qu’il porterait plainte. La vidéo a donc été retirée quelques heures plus tard par YouTube, après que tout de même 100 000 personnes aient pu la voir. 

Mais la menace d’une plainte à son encontre est loin d’émouvoir Code-Reinho, qui s’est adressé directement à Jean-Luc Mélenchon dans une nouvelle vidéo publiée lundi. Il y explique que les policiers l’ont déjà interpellé à plusieurs reprises, et qu’ils lui auraient dit qu’« il n’y avait rien d’illégal à ce que je fais et qu’il fallait que je continue ». « A votre avis, entre moi qui les soutiens régulièrement ou Merluche et sa bande bras cassés qui appellent régulièrement à descendre dans la rue pour tabasser du flic, ils ont une préférence ou pas ? », conclut-il.