Le Canard Enchainé dénonce le système Bédier

pierre_bedier

Pierre Bédier, ancien ministre UMP et maire de Mantes-la-Jolie est au cœur d’une nouvelle polémique à la suite d’un article paru dans le Canard Enchainé qui dénonce les pratiques abusives de la mairie de Mantes.

Le papier du Canard qui décrit le « système Bédier » est à peine croyable. On y voit comment la mairie s’est attaché les services de différentes personnalités influentes en leur offrant des emplois municipaux.

On compte ainsi parmi les employés municipaux l’imam local, appartenant à une branche salafiste de l’Islam (le Canard raconte que cette personne attend devant les bureaux de vote les jours d’élection pour rappeler à ses brebis l’importance du vote Bédier), ainsi qu’une dizaine de jeunes voyous, sortis de prison précisément grâce aux promesses d’embauche de la mairie.

On imagine aisément combien ces jeunes sont redevables au maire et comment ce dernier peut les utiliser.

D’ailleurs, le Canard conclut son enquête par deux petites histoires (non vérifiées) selon lesquelles deux opposants auraient subi d’importantes menaces après avoir dit du mal de Bédier.

Pour rappel, Pierre Bédier a été condamné par la justice, à 18 mois de prison avec sursis et à une peine d’inéligibilité, en 2009, pour “corruption passive et recel d’abus de biens sociaux” dans l’enquête sur des marchés publics dans les Yvelines.